fnatic-equipe-esport-competition-naruto-fr.net

Fnatic : découverte de l’équipe eSport

Fnatic est une association professionnelle de sport électronique instituée le 23 Juillet 2004 siégeant en Angleterre, plus précisément à Londres. Cette organisation détient plusieurs membres dans le monde entier, et enrobe divers jeux tels que League of Legends et Dota 2, Counter-Strike : Global Offensive.

Parcours des équipes de Fnatic 

fnatic-equipe-esport-naruto-fr.netEn 2011, l’équipe League of Legends de Fnatic devient championne du monde et obtient le titre de record en plus grand nombre de Championship Series ou LCS grâce à cinq triomphes sur sept compétitions, que vous pouvez lire ici. En effet, elle a eu un parcours mémorable car pendant les LCS 2015, elle n’a connu aucune défaite et sortait toujours vainqueur des matchs d’où son surnom qui est la meilleure équipe de l’Ouest. Il y a également l’équipe Counter-Strike qui est elle aussi connue pour faire partie des meilleures équipes après avoir eu 3 CS : GO Majors et plusieurs autres matchs.

Découverte de la nouvelle équipe de Fnatic 

L’équipe de Fnatic a révélé la composition de sa nouvelle équipe pour la saison 2017. Elle serait composée de sept joueurs pour le roster 2017 de Fnatic. Il y aura Paul Boyer ou Soaz, Maurice Stückenscneider ou Amazing, Rasmus Winther ou Caps, Martin Larsson ou Rekkles, Jesse ou Jesiz, Nicholas ou Nico The Pico, et Finlay Stewart ou Quaye. En dévoilant cette composition, les responsables ont profité pour homologuer le départ de l’un de leur joueur Fabian Diepstraten ou Febiven que Caps remplacera. Voilà donc une toute nouvelle vague qui a le devoir de prouver ses capacités et compétences. Semblerait-il que l’équipe B de la section européenne a déjà ses joueurs au nombre de 5, qui serait donc Mateusz Szkudlarek ou Kikis, Mads Brock-Pedersen ou Broxah, Yasin Dinçer ou Nisqy, Rasmus Skinneholm ou MrRallez, et Johan Olsson ou Klaj. Reste à savoir si cette nouvelle formation de ces rosters B sera vraiment fiable pour l’avenir. Il faut préciser que dans l’esport, les équipes ne sont pas protégées par une formulation de contrats professionnels qui justifie l’inexpérience des jeunes joueurs. Effectivement, l’archétype de formations pour rejoindre l’équipe n’est pas basé sur l’âge, c’est surtout l’optimisme que les responsables et les chefs d’équipe reposent sur les jeunes joueurs. Néanmoins, vu la particularité qui n’est pas très réglementée, irrégulière, et en déséquilibre du monde du jeu vidéo, ainsi que la vitesse par laquelle un joueur chevronné peut réussir et prouver ses compétences, exiger son rang de propriétaire, ces équipes de formation pourraient être un recensement parfait pour les formations adverses. Des graines toutes neuves qu’elles seraient paré à proposer une place en dehors de leurs ascendants avec un contrat intéressant. L’avenir seul pourra répondre à nos interrogations, mais ce qui me paraîtrait sûr c’est que Fnatic n’aura rien à craindre pour son avenir, il est plutôt prometteur je dirais. Mais franchement, cela dépendra de la motivation et de la détermination des joueurs dans l’équipe. Selon moi, cette nouvelle équipe de Fnatic est tout de même sérieuse et dotée d’une base assez solide mais bon l’avenir nous le dira pour ses compétences.